Prévalence de la sclérose en plaques au Canada

Sclérose en plaques: Prévalence au Canada

Selon MacLean’s, le Canada présente l’un des plus hauts taux de sclérose en plaques au monde avec une prévalence de 291/100 000. Cette maladie coûte environ 139 millions de dollars annuellement. La journaliste Anne Kingston rapporte que 80 % des personnes atteintes seraient dans l’incapacité d’occuper un emploi.

Voilà des chiffres forts préoccupants

Cet article tentera dans un premier temps de définir la sclérose en plaques et les concepts d’épidémiologie, de prévalence et d’incidence qui y sont reliés. Nous aborderons dans un deuxième les taux de prévalence et d’incidence pour chaque province canadienne.

Il importe de mentionner que les chiffres fournis sont des estimations, car les personnes souffrant de sclérose en plaques ne sont pas tenues de déclarer leur maladie.


Qu’est-ce que la sclérose en plaques?

La sclérose en plaques (SP au Canada français et SEP en Europe) est une maladie auto-immune inflammatoire qui s’attaque au système nerveux central. Celui-ci comprend le cerveau, la moelle épinière et les nerfs optiques.

La SP a pour cible la gaine de myéline qui protège les fibres nerveuses et permet la propagation de l’influx nerveux. Lorsque la myéline se détériore, l’influx nerveux se propage moins bien. Si la myéline est remplacée par du tissu cicatriciel, l’influx peut-être complètement bloqué et les fibres nerveuses altérées.

Cette maladie apparaît le plus souvent chez des personnes âgées de 25 à 40 ans. Elle peut également se manifester chez de jeunes enfants et des adultes d’âge mûr.

La situation de la SP est préoccupante au Canada, car nous détenons le plus grand nombre de personnes atteintes de cette maladie per capita. Les causes possibles sont multiples, notamment des facteurs génétiques, environnementaux ou une carence en vitamine D.

Quelques définitions importantes

Avant d’aborder la situation de la SP par province et territoire, il importe de définir certains termes facilitant la compréhension des données épidémiologiques présentées. Tout d’abord, l’épidémiologie est l’étude des facteurs influençant l’apparition, la fréquence et l’évolution de la maladie dans le but de mettre en œuvre des stratégies de prévention ou des traitements efficaces pour soulager les souffrances.

Ensuite, l’incidence représente le nombre de nouveaux cas répertoriés d’une maladie au cours d’une période donnée, la plupart du temps une année. Pour sa part, la prévalence réfère au nombre de personnes atteintes dans une région au cours d’une année donnée.

Par exemple, combien de personnes souffrent de la sclérose en plaques au Québec en 2013?

Statistiques de la sclérose en plaques par province

Colombie-Britannique

Environ 8546 personnes sont atteintes de cette maladie. La prévalence est de 79.9/ 100 000 et l’incidence de 7.8/ 100 000 habitants. L’âge moyen des nouveaux cas est de 52 ans; les femmes représentant 74 % de la population atteinte.

Le statut socioéconomique (SES) a également été évalué par Kingwell et ses collègues (2015). Leur échantillon est constitué de plus de personnes ayant un SES moyen à élevé plutôt que faible. Or, les différences ne s’avèrent pas significatives.

Alberta

L’Alberta serait l’une des provinces les plus touchées au Canada par la sclérose en plaques. L’organisme The Way Forward estime à 14 000 le nombre de personnes vivant avec la maladie. La prévalence se situe à environ 340/ 100 000 habitants. Pour sa part, l’incidence est d’une quarantaine de cas par année.

Saskatchewan

La prévalence de sclérose en plaques est estimée à 340/100 000 en Saskatchewan. L’incidence est inconnue. Un document publié en 2016 par le gouvernement souligne l’absence de personnel médical spécialisé en SP.

Manitoba

Une recherche effectuée par la chercheuse Dre Ruth Anne Marrie (2009) évalue la prévalence de SP à 260,9/100 000 habitants; l’incidence serait de 13,4 avec un intervalle de confiance de 95 %. Selon elle, ces statistiques sont très préoccupantes étant donné une population d’environ 1,2 million d’habitants.

Dre Marrie s’est fait connaître, car elle a insisté sur l’importance d’obtenir une définition normalisée de la sclérose en plaques pouvant être utilisée à des fins médicales. Elle poursuit activement ses recherches au sujet de la SP.

Ontario

En 2010, parmi les 22 760 personnes souffrant de la SP en Ontario, 72,6 % d’entre elles étaient des femmes. La majorité des individus diagnostiqués étaient âgés de 40 à 64 ans; l’âge moyen se situe à 51,2 ans. En ce qui a trait au statut socioéconomique, 21,4 % d’entre eux étaient considérés à revenu élevé comparativement à 19,0 % à faible revenu. Trois pour cent habitaient en milieu rural.

La présente étude a comparé les données recueillies de 2004 à 2011. La population atteinte de la SP a augmenté de 16 412 à 22 760 en 2010. Le nombre de nouveaux cas (incidence) chez les personnes de 20 ans et plus a augmenté dans tous les centres de santé ontariens en 2011, plus précisément les régions nord-est, nord-ouest et St. Clair-Erie (2,8- 3,2-3,2) sur 100 000.

Le coût moyen pour ces derniers a été estimé à 13 135 $ avec une médiane de 2 104 $. Pour les personnes ayant été diagnostiqués depuis plus d’un an, le coût moyen se chiffrait à 10 563 $ avec une médiane 2 884 $. Cet argent est dépensé en services à domicile (Croix Rouge, Bayshore), soins hospitaliers de courte ou de longue durée.

Québec

Pour ce qui est du Québec, Mme Sylvie Bastien, directrice des communications à la fondation de la SP, soutient qu’il y a environ 20 000 personnes souffrant de cette maladie. La prévalence est de 180/100 000 avec une incidence d’une quarantaine de nouveaux cas chaque année. Ces nombres rejoignent ceux fournis par Dre Lee.

Nouveau-Brunswick

Selon une recherche effectuée en 2016, il y avait 1 665 Néo-Brunswickois atteints de la SP chez les 20 ans et plus. La prévalence est de 1/400 personnes. L’incidence est évaluée à environ 90 cas annuellement.

Nouvelle-Écosse

La Dre Ruth Anne Marrie et ses collègues (2013) se sont penchés sur la prévalence et l’incidence de la SP en Nouvelle-Écosse. Cette province a une population de 945 000 habitants. Sa prévalence est de 266,9/ 100 000 et son incidence est de 5,17 à un intervalle de confiance de 95 %.

Terre-Neuve

La province de Terre-Neuve n’a pas fait l’objet d’étude récente en ce qui a trait à prévalence et l’incidence de la SP. On estime à 1 100 le nombre de personnes atteintes. La Dre Karen Lee rapporte que la prévalence serait de 94,4/100 000 et l’incidence de 5,6/100 000 en s’appuyant sur des données fournies par Statistique Canada en 2011.

Lors d’un échange de courriel avec Mme Judith Kays, directrice générale de la fondation de la sclérose en plaques pour les provinces de l’atlantique, elle affirmé que ces nombres sont demeurés stables.

Île-du-Prince-Édouard

Mme Kays a précisé qu’il y a environ 1 000 personnes atteintes de la SP à l’Île-du-Prince-Édouard selon les données obtenues en 2014. L’incidence est inconnue.

Aucune donnée n’a été obtenue pour les territoires canadiens. Il serait bien de mener une recherche future dans ces régions.

Une étude intéressante publiée par la CBC prétend que les personnes nées au mois de mai seraient davantage sujettes à souffrir de sclérose en plaques que celles nées en novembre. La raison invoquée stipule une carence en vitamine D.

Pourquoi?

Si vous êtes né(e) au courant du mois de mai, la grossesse de votre mère s’est déroulée, en majeure partie, en période hivernale. Mois où l’on est le plus à risque d’être en carence de vitamine D. Vos risques d’être atteint de la sclérose en plaques seront donc plus élevés.

Certaines références contenues dans cet article sont en anglais.

Références

  1. Could Canada cause multiple sclerosis?, MacLean’s
  2. Research Decoder: Incidence versus Prevalence, Dr. Karen Lee’s Blog
  3. High incidence and increasing prevalence of multiple sclerosis in British Columbia, Canada: findings from over two decades (1991–2010) (pdf), National Center for Biotechnology Information
  4. Brain Disorders in Ontario: Prevalence, Incidence and Costs from Health Administrative Data (pdf), Institute for Clinical Evaluative Sciences
  5. La sclérose en plaques au Nouveau-Brunswick (pdf),  Government of New Brunswick
  6. The Incidence and Prevalence of Multiple Sclerosis in Nova Scotia, Canada, Research Gate
  7. Multiple Sclerosis Advisory Panel Recommendations (pdf), Government of Saskatchewan
  8. The Rising Prevalence and Changing Age Distribution of Multiple Sclerosis in Manitoba (pdf), Neurology

Écrire un commentaire