Si vous êtes atteint de la sclérose en plaques, vous avez probablement déjà fait l’expérience du phénomène d’Uhthoff sans pourtant savoir ce que c’était exactement.

Qu’est-ce que le phénomène d’Uhthoff ? Le phénomène d’Uhthoff (également connu sous le nom de syndrome d’Uhthoff) est décrit comme une aggravation temporaire, de courte durée (moins de 24 heures) de la fonction neurologique chez les patients atteints de sclérose en plaques en réponse à une augmentation de la température corporelle.

Ce syndrome porte le nom d’un professeur d’ophtalmologie allemand du nom de William Uhthoff qui a été le premier en 1890 a en décrire le fonctionnement.

Dans cet article nous décrirons ce qu’il en est vraiment du phénomène d’Uhthoff ainsi qu’apprendre à composer avec lui et en réduire les effets.

Qu'est-ce que le phénomène d'Uhthoff

Qu’est-ce que le phénomène d’Uhthoff ?

Une étude datant de 2011 a démontré qu’entre 60 % et 80 % des personnes atteintes de la sclérose en plaques affirment voir les symptômes reliés à la SP être exacerbés lorsqu’il fait chaud. La démyélinisation des fibres nerveuses, causées par la sclérose en plaques, sont plus sensibles à la chaleur.

De ce fait, lorsque la température de votre corps augmente, soit à cause de la chaleur de l’environnement dans lequel vous vous trouvez, encore à cause de la fièvre, certains symptômes que vous avez déjà vécus lors d’une poussée peuvent réapparaître. Ex : Une diplopie (vision double) peut réapparaître lors de l’expérience d’un phénomène d’Uhthoff.

Des symptômes que vous éprouvez encore peuvent, pour leur part, devenir plus invalidants.

Que faire lors d’une période de phénomène d’Uhthoff ?

Heureusement, ces symptômes ne sont que temporaires. En fait, dès que la température de votre corps redescendra, ce que l’on appelle pseudo-poussée s’évanouira sans laisser de trace. Alors inutile de paniquer… Je sais, plus facile à dire qu’à faire !

Si vous expérimentez des problèmes de visions, vous pourriez avoir besoin de demander l’aide de quelqu’un pour vous aider.

Un syndrome d’Uhthoff ne cause pas de nouveau symptômes, mais il aggrave plutôt les symptôme existant. En plus des problèmes de vision, vous pourriez avoir à composer avec :

  • des engourdissements
  • des problèmes de vessie
  • des problèmes de fatigue
  • de la faiblesse

Le traitement pour un phénomène d’Uhthoff consiste à abaisser la température du corps. Si vous vous trouvez à l’extérieur et qu’il fait chaud, trouvez une zone à l’ombre ou encore retournez à l’intérieur et si vous le pouvez, profitez des avantages d’un air climatisé.

Si votre phénomène d’Uhthoff est causé par la fièvre, vous pourriez soit prendre un bain ou une douche froide ou encore prendre un médicament pour faire baisser la fièvre.

Généralement, lorsque votre corps retrouvera une température normale, les effets causés par le phénomène d’Uhthoff devraient se dissiper rapidement.

À quel moment devriez-vous requérir une aide médicale ?

Une aide médicale n’est pas nécessaire durant un syndrome d’Uhthoff. Même si vous avez déjà fait l’expérience d’un phénomène d’Uhthoff, il peut être facile de croire à un problème médical.

Recherchez une assistance médicale si :

  • vous avez certains symptômes qui n’ont aucun lien avec la sclérose en plaques
  • vous suspectez que ces symptômes puissent être dues à une poussée de SP plutôt qu’à un phénomène d’Uhthoff
  • vous n’avez jamais fait l’expérience d’un phénomène d’Uhthoff par le passé
  • vous symptômes ne se dissipent pas lorsque la température redescend

Comment éviter un phénomène d’Uhthoff ?

Dans un premier temps, pour  éviter d’exprimenter un épisode de phénomène d’Uhthoff, il est important de faire son possible pour éviter de trop vous réchauffer. Restez à l’intérieur et recherchez les zones climatiseés lors de grandes chaleurs. Évitez également les bains chauds et les saunas.

En été, profitez des breuvages glacés pour vous garder au frais.

Est-ce que toutes les personnes atteintes de sclérose en plaques sont touchées par le phénomène d’Uhthoff ?

En fait, non. Tout comme chaque cas de sclérose en plaques est différent, tous ne sont pas affectés de la même façon par la chaleur.

Devriez-vous évitez de vous exercez pour éviter la chaleur ?

Surtout pas ! Si vous êtes de ceux qui êtes affectés par la chaleur et qu’il soit préférable pour vous d’évitez de trop vous échauffer, cela ne devrait en aucun cas vous empêcher de vous exercez afin de ne pas devenir trop inactif, essayez toutefois de prévoir des rafraîchissements.

Si la chaleur vous affecte trop, préférez les exercices aquatique.

Les références contenues dans cet article sont en anglais.

Références

National Center for Biotechnology Information

  1. Uhthoff’s phenomena in MS–clinical features and pathophysiology
  2. Unusual symptoms and syndromes in multiple sclerosis
Catégories : Questions fréquentes

Christian

Atteint de la sclérose en plaques et diagnostiqué depuis 2014, je ne peux me résigner à imaginer que cette maladie soit incurable ! Je parcours donc, le net à la recherche d'information qui me permettrait d'aller mieux. J'essaie, autant que possible, de vous partager mes découvertes.

Share via
Copy link