La consommation de caféine pourrait-elle réduire les risques?
Publié le
2 mai 2015
Dernière mise à jour le 26 août 2020
La caféine pourrait-elle être consommer comme moyen de prévention de la sclérose en plaques? Une étude récente à l’Université John Hopkins de Baltimore a démontré que la consommation de caféine n’a pas que pour effet de vous aider à démarrer la journée. Vos cafés matinaux pourraient aussi être un facteur dans la prévention de la sclérose en plaques.

Nous savions déjà que la vitamine D pouvait être prise de façon régulière en prévention de la sclérose en plaques si vous n’avez pas votre dose quotidienne de soleil, mais récemment, une étude de la Dr. Ellen Mowry a aussi mis en lumière les possibles bienfaits de la caféine.

Cependant, ce ne sont les résultats que d’une seule étude, d’autres études du genre devront être effectuées avant de pouvoir tirer la conclusion que la caféine réduit les risques de sclérose en plaques. Pour l’instant, ce pourrait bel et bien être la caféine, consommée par les quelques 5 000 participants aux études suédoise et américaine.

Les chercheurs ayant réalisés l’étude affirment qu’il ne faut pas, pour l’instant, commencer à consommer du café pour prévenir de la SP. Mais les conclusions sont assez intéressantes pour que d’autres études sur la caféine soient faites afin de démontrer si les résultats sont dus à la caféine ou quelconques autres détails dans le style de vie des participants à l’étude.

Résultats de l’étude sur la caféine

L’étude américaine a montré que les gens buvant régulièrement plus de 3 tasses de cafés par jour voyaient leurs probabilités réduites de 33% d’être atteints de la sclérose en plaques. Pour ce qui est des suédois, l’étude a montré que les suédois qui buvaient plus de 6 cafés par jour avaient eux aussi des probabilités réduites de 33%.

Il est à noter que les tasses suédoises sont plus petites que les tasses américaines, ce que explique la plus grande quantité de café du côté de l’étude suédoise.

La suite…

Les chercheurs doivent maintenant tenter de comprendre le mécanisme qui pourrait expliquer pourquoi la caféine pourrait aider à prévenir de la sclérose en plaques. On sait déjà que la caféine aurait des bienfaits pour les patients atteints d’autres maladies neurologiques tels que le Parkinson et l’Alzheimer.

Les références contenues dans cet article sont en anglais.

Références

3 réponses

  1. La caféine ne fait absolument rien, car j ai la SEP depuis 1980 et j ai toujours pris du café depuis mon jeune âge ( 3 à 4 tasses par jour).

    1. Les chercheurs ayant réalisés l’étude affirment qu’il ne faut pas, pour l’instant, commencer à consommer du café pour prévenir de la sep. Mais les conclusions sont assez intéressantes pour que d’autres études sur la caféine soient faites afin de démontrer si les résultats sont dus à la caféine ou quelconques autres détails dans le style de vie des participants à l’étude.

      Je suis désolé pour vous, mais risques diminués n’égal pas risques inexistants. De plus, l’article mentionne que d’autres recherches devront être menées pour valider ces résultats.

  2. Malade depuis 9 ans et buveuse de café (2 ou 3 tasses pas jour) je pense que la caféine joue un rôle protecteur contre la SEP, en tout cas pour moi que « 2 poussées » pour le moment…hâte de connaître les autres études…

Les commentaires sont fermés.