Diète Paléo: définition et diète Paléo Auto-Immune

Qu’est-ce que la diète Paléo?

Pour moi, la diète Paléo est une porte ouverte vers, je ne peux pas dire la guérison, car je suis atteint de la sclérose en plaques, je sais pertinemment que je suis atteint de la sclérose en plaques et que je vais mourir avec la SEP. Mais si je peux au moins retrouver la santé et ne plus être affecté par les symptômes de la SEP, ce serait déjà merveilleux.

Alors qu’est-ce que la diète Paléo?

La diète Paléo pour moi, c’est de l’Espoir!

L’Espoir de recouvrer une santé perdue.

La diète Paléo, l’alimentation de nos ancêtres, les chasseurs-cueilleurs. Une alimentation vraie, qui bannit toute cette malbouffe qui envahie nos garde-manger et nos réfrigérateurs. En fait, pour résumer et faire simple à la fois, la diète Paléo c’est une alimentation basée sur les aliments naturels.

Si vous aviez la possibilité de retourner en arrière et de fouiller dans le « garde-manger » d’un homme du paléolithique, vous n’y trouveriez que de la viande, des fruits et des légumes. En ces temps-là, il n’y avait pas de céréales ni de laitages.

Eh oui, pas de céréales car l’homme n’avait pas encore découvert l’agriculture. L’homme de cette époque était nomade et se déplaçait pour se procurer sa nourriture. Il ne faisait pas non plus l’élevage d’animaux de ferme. Donc, l’homme du paléolithique n’avait pas accès aux céréales, pas plus qu’aux laitages.

L’alimentation Paléo, c’est donc une alimentation qui ne compte que 2 des 4 groupes alimentaires qui forment notre guide alimentaire d’aujourd’hui.

À cette époque, l’homme était maigre, fort et en bonne santé. La diète Paléo est donc un retour aux sources, un retour à l’alimentation d’origine. Cette alimentation à laquelle le corps de l’homme s’est adapté depuis environ 2 millions d’années. À cette époque, il n’y avait pas de maladies auto-immunes, de cancers et autres maladies.

La diète Paléo vise donc l’élimination des produits laitiers, de toutes les céréales, toutes les huiles végétales et huiles transformées. Ce qui, au supermarché, ce vend dans une boîte ou tout autre forme d’emballage est à éviter.

Cette diète est un excellent point de départ, mais est venu s’y greffer la diète Paléo Auto-Immune.

Qu’est-ce que la diète Paléo Auto-Immune?

La diète Paléo Auto-Immune est une diète Paléo modifiée, mise au point par Sarah Ballantyne (The Paleo Mom), qui s’adresse tout spécialement aux gens atteints de maladies auto-immunes. Cette diète est personnalisable et s’adapte à chaque personne. La base de cette diète, c’est de retirer tous les aliments pouvant causer une allergie ou plutôt sensibilité, car s’il s’agissait d’une allergie, vous le sauriez fort probablement déjà !

Donc, cette diète vise à retirer tous ces aliments pendant une période d’au moins 30 jours. À la fin de cette période, vous devriez en ressentir les effets positifs. Puis, un à un, vous intégrez à nouveau les aliments précédemment retirés. Il est bien important de réintégrer les aliments un à la fois, car vous devrez être à l’écoute de votre corps.

Si après avoir ajouté un aliment, vous sentez que vous avez moins d’énergie, des ballonnements, des maux de ventres ou tout autres symptômes du genre, il se peut fort bien que vous ayez à retirer cet aliment de votre alimentation pour toujours.

Une fois que vous aurez testé la réintégration de tous les aliments éliminés dans la phase I, vous vous retrouvez avec 1 ou des aliments qui ne conviennent pas à votre organisme. Vous obtenez alors votre propre diète Paléo personnalisée. Si vous vous nourrissez de cette façon, votre corps ne devrait plus souffrir d’inflammation et il devrait réussir à récupérer, à se régénérer.

Oui, cela peut prendre du temps avant d’en arriver à la diète finale, mais bon, la fin justifie les moyens!

Écrire un commentaire