Comment faire une diète dans gluten

Comment faire un régime sans gluten?

Sans gluten LogoNous sommes envahis par le gluten, les sucres raffinés et les huiles végétales. Il a été démontré que tous ces produits pouvaient potentiellement causer de l’inflammation dans votre corps. Mais en plus, ils peuvent être à l’origine d’une perméabilité intestinale.

Un régime sans gluten : Comment faire ?

Lorsque vous souffrez de dysbiose intestinale, des molécules entrent dans votre corps en traversant la barrière intestinale. En résumé, des protéines non digérées circulent allègrement dans votre système sanguin.

Avec le temps, votre système immunitaire créera de l’inflammation de façon continue. Ce qui augmente vos risques de développer une maladie auto-immune. Et dépendamment où cette inflammation se produit, vous pourrez développer l’une des 100 et plus maladies auto-immunes répertoriées à ce jour.

Pour ma part, c’est la sclérose en plaques. Quand j’ai reçu mon diagnostic de sclérose en plaques, j’ai tout de suite commencer à faire des recherches. Je ne pouvais pas accepter qu’il n’y ait rien qui puisse me redonner la vie que j’avais auparavant.

Mais pourtant, si l’on se fie uniquement à la médecine d’aujourd’hui, les seuls médicaments disponibles à ce jour, ne permettent pas mieux, que de stabiliser l’état dans lequel une personne atteinte de la SP se retrouve présentement. On peut tenter de stopper la progression, mais c’est tout !

C’est comme si l’on te disait, que : « Profites bien de ta journée, c’est la meilleure qu’il te reste à vivre !». C’est aussi le cas pour bien des maladies auto-immunes.

Mais bon, à la suite de mes recherches, j’ai découvert une alternative aux médicaments. Une alternative santé ! Plusieurs recherches ont permis en sont venues à la conclusion que l’alimentation d’aujourd’hui était en partie responsable de ces maladies auto-immunes.

Alors, si vous désirez une meilleure santé, vous les étapes à suivre :

ÉTAPE #1 : Comment identifier le gluten

Les aliments qui contiennent du gluten :

Pour commencer, vous devez savoir ce qu’est le gluten. Le gluten, c’est l’une des protéines contenue dans plusieurs céréales. Dont celles-ci :

  • Orge
  • Bulgur
  • Couscous
  • Kamut
  • Épeautre
  • Seigle
  • Malt
  • Triticum
  • Blé

Ont retrouve donc le gluten dans les farines blanches, ainsi que dans les farines de blé entier.

L’avoine contient-t-elle du gluten ? En théorie, non. L’avoine de contient pas de gluten, par contre, étant donné les étapes de transformation de l’avoine. Elle est souvent mis en contact avec d’autres céréales que, elles, contiennent du gluten. Alors à moins d’acheter de l’avoine certifiée sans gluten, il vaudrait mieux s’abstenir d’en consommer.

Les aliments à éviter

Tous les pains, les pâtisseries, les crêpes, les gaufres, les craquelins et les croûtons. Les pâtes, la pizza, les tortillas, la bière (malte), les marinades et sauces du commerce. À moins que ces aliments soient certifiés sans gluten.

En fait, une règle simple à retenir, lorsque vous faites votre épicerie, n’achetez rien dans une boîte. Ne faites que la section fruits & légumes et la section des viandes.

On retrouve le gluten partout

  • Cosmétiques
  • Baumes à lèvres
  • Lotions
  • Certains médicaments (lisez l’étiquette ou demandez à votre pharmacien)
  • Adhésifs d’enveloppes et les timbres
  • Certains shampooing
  • Vitamines et suppléments (lisez l’étiquette)

Les céréales et les farines sans gluten, à consommer sans restrictions

  • Farine d’amande
  • Farine de noix de coco
  • Farine de graines de tournesol et farines de graines de citrouille
  • Farine de patate douce
  • Amidon de patate douce
  • Poudre de marante (remplace la fécule de maïs)

Les farines sans gluten, mais tout de même déconseillées

  • Amaranthe
  • Sarrasin
  • Farine de pois chiche
  • Farine de lin
  • Millet
  • De pomme de terre
  • De quinoa
  • De riz
  • De sagou
  • De sorgho
  • De soja
  • De tapioca
  • De Teff

Aliments sans gluten, mais que vous devriez tout de même éviter

Les colorants artificiels, les jus (même naturels), les viandes fumées, la sauce soja, dextrine, maltodextrine et les amidons alimentaires.

Évitez aussi les aliments fries, les bonbons, les imitations de poissons, les viandes transformées comme les saucisses à hot-dog, les croustilles, certaines vinaigrettes à salades, le riz assaisonné et les patates (sauf les patates douces).

Étape #2 : Lisez les étiquettes

Les étiquettes changent constamment, lisez-les chaque fois. ATTENTION : Ne contient pas de blé, ne veut pas dire sans gluten ! Comme nous l’avons vu à l’étape #2, il n’y a pas que le blé qui contienne du gluten. Ne vous faites pas leurrer. Les compagnies alimentaires feront tout pour vous leurrer.

Lorsque vous n’êtes pas certain, vous pouvez téléphoner le service à la clientèle de la compagnie en question. Il seront en mesure de répondre à vos questions. Dans certains cas, il est possible qu’ils offrent de  vous faire parvenir des coupons rabais. C’est pas mal !

Si vous démarrer une nouvelle diète dans le but de retrouver la santé. Si vous en êtes à vos premiers pas et que vous commencer par supprimer le gluten. Sachez que les produits laitiers ne contiennent pas de gluten. Par contre, certains fromages bleus peuvent contenir du gluten, renseignez-vous.

De plus, si vous faites cette diète parce que vous êtes atteint d’une maladie auto-immune, vous devriez aussi retirer les produits laitiers de votre alimentation. Pourquoi ? Parce que la molécule de la caséine (protéine contenue dans le lait) est souvent confondue avec le gluten, par le système immunitaire.

Étape #3 : Sortez le gluten de votre maison !

Afin de vous rendre la chose plus facile, vous devriez envisager de vous débarrassez de toutes les sources de gluten de votre maison. Faites des boîtes et donnez ces denrées à des organismes de charité dans votre région. Vous ferez des heureux !

De cette façon, vous ne serez plus tenté par les biscuits ou les petits gâteaux que vous aimiez tant manger.

Écrire un commentaire