Cellules souches SEP

Actualité SP: Cellules souches pour contrer la SP?

La transplantation de cellules souches pourrait être le meilleur traitement contre la sclérose en plaques.

La transplantation de cellules souches pourrait venir en aide à des patients fortement touchés par la SP. Des patients qui étaient présentement sous une médication de mitoxantrone continuaient de voir leur état se détériorer.

Étude :

21 patients, leur moyenne d’âge étant de 36 ans, ont participé à une étude clinique concernant la transplantation de cellules souches. De ces 21 patients, 12 ont continué leur médication de mitoxantrone, un immunosuppresseur, et les 9 autres ont subit une transplantation de cellules souches.

En quoi consiste la transplantation de cellules souches?

Des cellules souches sont prélevées dans la moelle épinière du patient. Ensuite, dans un laboratoire, on supprime toute activité du système immunitaire de cette culture de cellules souches. Puis on les réintroduit dans le corps du patient, qui n’a lui-même plus de système immunitaire à la suite du traitement au mitoxantrone.

Le processus semble faire une remise à neuf du système immunitaire, affirme Giovanni Mancardi PhD. de l’université de Gênes en Italie, auteur de cette étude. « Avec ces résultats, nous pouvons spéculer que ce traitement pourrait profondément changer le développement de cette maladie. »

Résultats de l’étude

À la suite de cette transplantation de cellules souches, les patients ont été suivi pendant 4 années afin d’évaluer leur condition.

Au bout de ces 4 années, les patients ayant subit la transplantation ont eu 80% moins de nouvelles lésions T2 au cerveau que ceux ayant continués leur traitement au mitoxantrone. Les résultats affichaient une moyenne de 2.5 nouvelles lésions comparativement à 8 nouvelles lésions pour le groupe recevant des doses de mitoxantrone.

De plus, aucune des personnes ayant subit la transplantation n’a eu de nouvelle lésion rehaussée avec le gadolinium lors d’un IRM alors que 56% de l’autre groupe avait au moins une lésion rehaussée.

Mancardi a aussi noté que certains patients ont eu de graves effets secondaires, suite à la transplantation de cellules souches, mais pour lesquels le groupe de chercheurs était préparé, il est important de noter qu’aucun patient n’a eu de séquelle permanente.

« Plus de recherches sont nécessaires et avec un plus grand nombre de patients afin de créer des groupes aléatoires de gens qui recevront la transplantation de cellules souches et ceux qui poursuivront la médication déjà approuvé pour la SP. Mais il est vraiment intéressant de constater que la transplantation peut offrir de meilleurs résultats que le traitement régulier pour les patients fortement éprouvés par la maladie et qui ne répondent pas bien aux traitements déjà sur le marché. » a souligné Mancardi.

Cette étude a été permise grâce au support de la Fondation italienne de sclérose en plaques.

Les références contenues dans cet article sont en anglais.

Références

  1. The Official Journal of the American Academy of Nerology, Healthline

Écrire un commentaire